accord met-vin
Recettes

Comment réaliser les meilleurs accords mets et vins ?

L’accord met-vin est parfait quand les sensations provenant des deux forment une parfaite harmonie et une douce saveur en bouche. Normalement, à chaque plat, corresponds un vin donné. Certes, il n’existe pas vraiment de code figé en la matière. Aussi, il est souvent facile de se tromper tellement les possibilités sont nombreuses. Qu’il s’agisse de plat à base de légumes, de viande ou de poisson, le goût sera certainement rehaussé avec la bonne bouteille de vin à côté. On vous donne quelques astuces pour réussir vos accords mets-vins au cours de vos repas. 

Les règles fondamentales d’un bon accord met-vin

Pour faire un bon accord met et vin, voici les étapes à suivre :

Servez dans le bon ordre

La dégustation de vins doit être faite suivant une hiérarchie gustative. La première condition pour réussir un accord parfait entre vos mets et les vins, c’est de servir dans un ordre précis. La règle première d’un accord mets et vins réussit, est de servir du vin le plus léger au plus corsé. Ceci, permet à votre palais de s’habituer et de profiter de façon graduelle du goût de chaque plat proposé. 

Vous pouvez dresser une liste dans ce sens en gardant la meilleure bouteille pour la fin. Comme cela, vos invités n’auront pas l’occasion de regretter le vin précédent. Servez toujours le vin blanc, comme on en trouve sur https://doretdevins.com, avant le rouge en partant du moins alcoolisé au plus alcoolisé. Évitez toutefois de servir plus de trois (03) vins au cours d’un repas pour ne pas saturer le palais de vos convives. 

accord met-vin

Respecter l’accord horizontal

La règle de l’accord horizontal consiste à servir un vin par plat. Il faut dans ce cas choisir le vin adéquat qui corresponde parfaitement au plat. Pour cela, il faut tenir compte de certains préceptes : 

  • La combinaison

Retenez qu’un met léger s’accordera parfaitement avec un vin tout aussi léger et peu expressif. Pour un met corsé, optez pour du vin très expressif et charpenté. Accordez également le caractère du vin choisi à celui du plat. Par exemple, si vous servez un plat fin et raffiné, le vin se doit de suivre la même consonance. Il en de même pour l’origine du vin. Pour un plat provincial, choisissez un vin de la même région. 

La bonne combinaison prend également en compte les couleurs. Accordez les plats blancs à du vin blanc et du vin rouge à des plats de même couleur en tenant compte des associations prédéfinies. 

  • La « non concurrence » des arômes

L’intérêt de l’accord met-vin est que l’un et l’autre des deux composantes soit mis en valeur. Il ne s’agit pas de faire concurrencer les goûts ni les saveurs. Évitez donc d’associer par exemple un plat parfumé à un vin parfumé. Pour les plats dont la cuisson nécessite d’ajouter du vin, servez-les avec le même vin. 

Veillez à accorder le vin au menu

Le plus important à retenir par rapport à cette règle est qu’il faut tenir compte de la saveur dominante de votre plat en voulant choisir le vin qui l’accompagne. Pour l’entrée, les poissons et fruits de mer s’accordent bien avec du vin blanc. Un plat à base de viande sera mieux savouré avec un vin rouge. Pour le dessert, on part sur un vin moelleux ou fruité. 

Il existe toutefois des accords difficiles à réaliser. Si vous servez des œufs, du vinaigre, des crudités ou des asperges, évitez de servir du vin et privilégiez l’eau à la place. Le café et le chocolat sont également à prendre en considération dans ce cas même s’il n’est pas rare de voir du vin blanc servit avec du chocolat. 

Les erreurs à éviter

Pour réussir un bon accord mets-vins, outre les règles de base, il y a des erreurs que vous ne devez pas commettre : 

  • Servir du champagne au dessert

Goûter du champagne à la fin du repas peut être source de déconvenues pour votre estomac. Le dessert déjà sucré fera encore plus ressortir l’acidité du champagne vous empêchant ainsi d’en savourer le goût. Privilégiez plutôt le champagne au cours de l’apéritif pou au début du repas. Le goût fruité et acide préparera vos papilles gustatives à la découverte des autres saveurs qui composent le repas. Si vous désirez servir du champagne au dessert, alors servez-en tout le long du repas en faisant l’impasse sur le vin. Il n’est pas conseillé de mélanger champagne et vin au cours du même repas. 

  • Servir des boissons sucrées ou alcoolisées pendant l’apéritif

Évitez de commettre l’erreur que font beaucoup en servant de l’alcool ou des boissons sucrées au cours de l’apéritif. Surtout quand vous effectuez un accord  entre les mets et les vins. L’alcool, comme le sucre, sont des substances réputées pour saturer le palais. De ce fait, vos invités auront du mal à apprécier les combinaisons mets-vins que vous leur proposerez par la suite. Proposez plutôt du vin blanc, du champagne ou des vins effervescents. 

  • Servir un grand vin au cours d’un repas

Il est préférable de ne pas servir des vins de garde au cours d’un repas. Ce type de vin se déguste seul et n’a besoin d’aucune recette pour en faire ressortir la saveur. Au contraire, le servir accompagné peut le déstabiliser. Attendez donc la fin du repas pour en faire découvrir le goût à vos convives. 

Auteur

admin@acaj.org

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *